Espace Conservation des Antiquités et objets d'art

…l'inventaire du patrimoine mobilier

Il est recommandé, notamment pour une paroisse, de connaître les objets qui lui sont confiés par la commune. Disposer d'une liste fiable et à jour permet d'empêcher les disparitions et de contrôler plus facilement les éventuelles dégradations. La réalisation de l'inventaire peut être menée avec le concours de la conservation des Antiquités et Objets d'art.
En règle générale, depuis l'application de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l'État :

  • Les édifices religieux sont la propriété de la commune ainsi que les objets antérieurs à 1905 qu'ils contiennent. Les paroisses sont les affectataires de ces objets. Un inventaire dressé en 1906, souvent assez peu précis, ne permet pas toujours de les identifier formellement. Il est consultable aux Archives départementales des Vosges (sous-série 8 V).
  • Les objets postérieurs à 1905 sont propriété des paroisses (Association diocésaine).
  • Certains objets peuvent appartenir en propre au clergé affectataire.

L'inventaire réalisé devra être envoyé au maire de la commune, au curé de l'ensemble paroissial concerné, qui transmettra au conseil économique et au responsable de la sacristie, à la conservation des Antiquités et Objets d'art et à la Commission diocésaine d'art sacré.

L'inventaire en étapes

  • Rassembler les objets par catégorie : l'orfèvrerie et les objets en métal, les ornements liturgiques, le linge blanc, les livres et les imprimés, les vases anciens, les bannières de procession..
  • Dresser une liste en essayant de ne rien oublier, en particulier les objets qui sont utilisés (ciboire dans le tabernacle, chandeliers, vases, nappes sur les autels...).
  • Numéroter par objet ou par série d'objets d'un même ensemble (ex : un numéro pour une série de chandeliers identiques, ou pour un ornement qui comporte plusieurs éléments).
  • Marquer les objets : l'expérience montre que les objets sont beaucoup déplacés d'une église à une autre. C'est pourquoi il peut être intéressant de les marquer, sauf pour certains objets, qui ne peuvent pas être marqués.
    • Ornements : sur un ruban de coton cousu sur le vêtement, inscrire le nom de la commune avec un stylo à encre noire indélébile.
    • Objets : inscrire dessous et d'une manière discrète le nom de la commune avec un feutre noir indélébile fin.
  • Nommer : utiliser le bon terme (voir la rubrique " Eléments de vocabulaire ")
  • Matériaux et techniques : dans le doute, se contenter de termes généraux et interroger éventuellement le conservateur des Antiquités et Objets d'art.
  • Décrire : la description doit être brève, mais doit permettre d'identifier l'objet de façon sûre. Une fiche descriptive par objet, accompagnée obligatoirement d'une ou plusieurs photographies.
  • Mesurer en centimètres. Noter la hauteur et la largeur maximum des objets, ainsi que le diamètre des pieds et coupes des calices et ciboires, et celui des patènes.
    Pour les chasubles et étoles, prendre la hauteur de la pièce pliée en deux,
    telle qu'elle serait si elle était portée.

Lors de toute démarche d'inventaire, contacter au préalable Magali Delavenne, conservateur du patrimoine : mdelavenne@cg88.fr

 

Mentions légales - Accessibilité
© Conseil général des Vosges - 2007

Direction Vosgienne des Archives Départementales - 4, Avenue Pierre Blanck
Parc économique du Saut-le-Cerf - BP 1002 - 88050 Épinal cedex 09 - 0329818070
>> Plan d’accès